Résumé

La pose d’implants s’est largement démocratisée ces dernières décennies et parallèlement à cela le nombre de complications liées à cette thérapeutique s’est accru. Selon des données épidémiologiques récentes, la prévalence des mucosites est de 43% et celle des péri-implantites de 22%. Compte-tenu de l’importance de cette prévalence, l’omnipraticien doit être en mesure de prévenir leurs survenues et, le cas échéant, d’établir un diagnostic précis puis d’entreprendre une thérapeutique et un suivi adaptés permettant ainsi de réduire les complications et leurs conséquences.
La prise en charge des maladies péri-implantaires nécessite de donner aux patients concernés des informations actualisées. Le praticien doit pour cela comprendre les facteurs de risque impliqués dans les maladies péri-implantaires et leurs influences devront être également comprises par les patients. C’est également, à partir de la compréhension des mécanismes étiologiques et pathologiques que les stratégies thérapeutiques étiologiques et correctrices seront détaillées (instrumentations, agents adjuvants, …) et évaluées.

Ces thérapeutiques semblent se rapprocher de celles employées pour traiter les maladies parodontales, néanmoins l’évaluation de prédictibilité de ces traitements ne permettent pas encore d’établir un consensus dans le traitement des maladies péri-implantaires. C’est pourquoi, la prévention par un suivi parodontal et prothétique adéquate reste aujourd’hui encore l’une des meilleures stratégies de prise en charge à disposition de l’omnipraticien.

Objectifs pédagogiques

• Mettre à jour ses connaissances sur les définitions des maladies péri-implantaires, leurs facteurs de risque en fonction des données scientifiques actuelles
• Établir le diagnostic des maladies péri-implantaires, à partir d’outils diagnostiques simples
• Savoir transmettre ces informations aux patients concernés afin de les impliquer dans leur suivi
• Connaître les différentes stratégies thérapeutiques à disposition de l’omnipraticien
• Établir un plan de traitement adapté à la situation clinique et établir un protocole pour le suivi implantaire et prothétique de ces patients
• Savoir mettre en place une stratégie efficace de maintenance implantaire avec notamment une coopération du patient par rapport à son hygiène bucco-dentaire

Contenu de la formation

PROGRAMME

1. Auto-évaluation initiale de ses pratiques professionnelles concernant les maladies péri-implantaires

2. Les maladies péri-implantaires : épidémiologie, classifications, étio-pathogénie et facteurs de risque associés

3. Diagnostic des maladies péri-implantaires, connaitre les outils diagnostiques à notre disposition

4. Arbre décisionnel et protocoles de traitement des maladies péri-implantaires : Analyses et réflexion sur les protocoles de traitements non-chirurgicaux

5. Arbre décisionnel et protocoles de traitement des maladies péri-implantaires : Analyses et réflexion sur les protocoles de traitements chirurgicaux

6. Prévention des maladies péri-implantaires : mettre en place un protocole efficace de suivi implantaire et prothétique

7. Auto-évaluation finale des compétences acquises et de leur mise en application

Prochaines dates :
Session Avril
Session Mai
Session juin
Session Juillet

Tarif : 707€ (100% pris en charge DPC)
sous réserve de la disponibilité de vos droits