La santé bucco-dentaire des Français est indiscutablement liée à leur santé générale. Pour sensibiliser et accompagner aux bons réflexes d’hygiène bucco-dentaire au quotidien, l’UFSBD en partenariat avec les laboratoires Pierre Fabre Oral Care, ont lancé, pour la deuxième édition de la campagne de sensibilisation et d’éducation « Le printemps du sourire », une grande enquête on-line sur les Français et la santé de leurs gencives.

Cette étude a été construite autour de trois grandes thématiques :
* L’état des connaissances des sondés entre Santé Générale et Santé Bucco-Dentaire
* Leur degré d’identification des signes précurseurs des maladies parodontales
* Leur pratique d’hygiène au quotidien

93% des répondants se considèrent en bonne santé générale et 68% en bonne santé bucco-dentaire
D’une manière générale, les répondants sont très positifs sur leur état de santé globale…plutôt « trop ».

La sphère buccale semble manifestement « détachée » du corps pour de nombreux répondants, et cette méconnaissance du lien entre santé dentaire et santé générale peut avoir des conséquences importantes, notamment concernant les interactions qui sont
scientifiquement prouvées avec les maladies chroniques (diabète, maladies cardio-vasculaire) mais également avec le risque d’accouchement prématuré…

D’une manière générale, les Français n’identifient pas l’impact des maladies parodontales sur leur santé générale et ont une très faible prise de conscience des signaux d’alerte en santé bucco-dentaire.
Même si les recommandations d’hygiène bucco-dentaire quotidienne portées par l’UFSBD sont suivies, (en effet, une majorité déclare se rendre annuellement au cabinet dentaire (66%) et 74% se brosse les dents au moins 2 fois par jour), les Français ne sont que 9% à consulter en cas de gencives douloureuses ou qui saignent.
Ils préfèrent d’abord s’automédiquer (64%) : en changeant de dentifrice pour un « spécial Gencives » ou une brosse à dents « à poils souples », ou utiliser un bain de bouche pendant plusieurs jours.
A noter aussi que 22% des personnes interrogées ne font rien, surtout les jeunes de moins de 30 ans.

Retrouvez l’intégralité de l’étude sur : 
http://www.ufsbd.fr/wp-content/uploads/2018/03/UFSBD_Pierre-Fabre_CP_les-Fran%C3%A7ais-et-la-sant%C3%A9-de-leurs-gencives.pdf